Comment se libérer de ses émotions au travail et les exploiter? Philippe Laurent, conférencier, coach et formateur, nous présente la méthode FEBA.

Dépassant une vision morale et parfois moraliste des émotions, dépassant donc des éducations où les émotions sont assimilées à la faiblesse et un enseignement scolaire qui privilégie très largement le développement du cerveau rationnel, la personne au travail devient capable d’exploiter positivement l’énergie de ses émotions. Ne pas utiliser cette énergie, c’est la stocker intérieurement et laisser « sédimenter les non-dits », comme le dit Yves Richez.

Comment exploiter cette énergie? En développant l’assertivité par la pratique de ce que j’appelle le FEBA. La personne assertive est capable de mettre un nom sur l’émotion qu’elle ressent, de prendre le recul nécessaire sur le moment et d’exprimer son ressenti avec maitrise dans le respect de la personne à laquelle elle s’adresse. L’entreprise est le lieu des interactions, des échanges, de la collaboration… des frottements. L’homme étant homme ne peut pas s’exprimer sans émotion, ni ne pas ressentir l’émotion de l’autre, ni ne pas avoir d’impact sur l’émotion des autres. Ne pas prendre en compte les émotions dans la vie de l’entreprise c’est tout simplement enlever la vie dans l’entreprise, et donc l’envie.

Lire plus…