Plutôt que de chercher à changer le monde, mieux vaut commencer par changer son « mode », c’est à dire la façon dont nous raisonnons, vivons nos émotions et les exprimons, explique notre contributeur Philippe Laurent.

Si la mode est par définition changeante, notre mode de fonctionnement, lui, a peine à changer. Notre mode, c’est la manière habituelle dont nous opérons, pensons notre passé, imaginons notre futur, regardons notre présent. C’est la manière dont nous raisonnons, dont nous vivons nos émotions, dont nous les exprimons. C’est la manière dont nous parlons aux autres, les écoutons, les questionnons. Notre mode, c’est aussi la manière dont nous entreprenons les choses ou les affaires, nous travaillons en équipe, nous manageons.

Lire plus…